PSYCHOSOMATIQUE
Souffrances imaginaires...
ou vraies maladies ?
«La psychosomatique intégrative est une approche globale de l’être humain et de ses maladies se référant sur les plans théoriques et cliniques aux interrelations entre Système psychique, SNC (Système Nerveux Central), SNA (Système Nerveux Autonome), Système immunitaire et Génome, en replaçant ces 5 systèmes dans un environnement culturel et social (famille et environnement socio-professionnel, et dans un sens plus élargi politique, économique, technologique et physique).»

- Définition du Pr J.B Stora

L’inter relation du psychisme sur le corps est constant, mais dans des degrés différents qu’il reste au psychosomaticien à déceler, en fonction d’un interrogatoire sur les antécédents physiques et émotionnels du patient, en fonction des dates de survenue.

L’histoire de chacun, amène tôt ou tard le corps à s’exprimer de manière plus ou moins subtile. Parfois les symptômes mis en relation avec l’histoire du patient rendent évident l’aspect psycho somatique de ce symptôme.

Les douleurs d’origine psycho somatique ne sont autres que l’expression  du « mal-être » inconscient du patient à travers son corps. Il faut être attentif aux signaux que nous envoie notre corps, sans pour autant faire une fixation sur le moindre signe qui serait physiologique.

Lors d’une consultation en ostéopathie, il est important de diagnostiquer la part de l’influence du psychisme sur la douleur que peut présenter un patient. Notre rôle est avant tout de manipuler les différentes parties du corps afin qu’il retrouve sa mobilité et son aisance relationnelle, cependant le symptôme n’est pas seulement « d’ordre mécanique », car la mécanique corporelle est gérée également par le système nerveux central, lui-même influencé par les émotions.

Et le système musculo-squelettique est également en inter relation avec les organes et les viscères eux-mêmes contrôlés par le système nerveux autonome.


Des symptômes à forte composante psycho somatique doivent être pris en charge de manière très spécifique au niveau corporel, les manipulations permettent un rélâchement des tensions il faut accompagner alors le patient vers la prise de conscience de l’origine exacte de ce symptôme et l’amener à consulter, de manière complémentaire, un psychothérapeute ayant une formation psycho corporelle afin de verbaliser les origines traumatiques émotionnelles.

Dans certains cas on peut également orienter vers d’autres thérapies alternatives et complémentaires telles l’acupuncture, l’hypnose, la sophrologie…

Conseiller une activité physique régulière, allant de la marche quotidienne, à la pratique d’un sport régulier, aide également considérablement le patient à retrouver un bien être corporel et psychique, ainsi que parfois à réorganiser son hygiène de vie.